Lentement mais sûrement…

Chères lectrices et chers lecteurs,

Encore deux mois et demi sans article à vous offrir… Le chantier a pourtant bien avancé.  Je vais décrire toute cette avancée en plusieurs petits articles. Voici le premier de la série :

Tout d’abord, la fin de l’article précédent « foyer terminé + dalle isolée » n’est plus d’actualité. Je reviens sur ce point important : j’avais décidé de ne pas mettre le lit de sable sous les pierres de la sole. En fait je n’avais pas mesuré l’importance de cette étape. Le sable permet d’augmenter la masse thermique, c’est donc indispensable d’en mettre. Et d’ailleurs, plus on en met, mieux c’est. C’est pour cela qu’on en trouve en dessous de la sole et au dessus de la voûte. Je me souviens chez Bruno il y avait plus d’un mètre de sable au dessus de la voûte ! Et en dessous de la sole nous n’avions pas pu voir mais j’avais sondé une fois celle-ci retirée et il m’avait semblé qu’il y en avait autant en dessous qu’au dessus… c’est dire… Pour ma part, j’ai opté pour un mortier maigre (3,5 volumes de sable pour 1 volume de chaux) de 5,5 cm sur les conseils de Yannick (oui l’architecte). L’intérêt du mortier maigre est d’avoir un plan dur une fois séché plutôt que du sable seul qui est un peu moins stable à la pose. Ca donne ce petit croquis pour mieux comprendre.

C’est dommage, je viens juste de comprendre véritablement la nécessité de cette « masse thermique ».  Si c’était à refaire, je ferais une chape maigre de 30 cm. Mais bon, 5,5 cm ça fera l’affaire d’après les spécialistes. Je verrai à l’usage…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *