La voûte, vue de l’intérieur.

Le dernier article écrit il y a un mois et demi (déjà !) mettait en valeur la forme de la voûte vue de l’extérieur. A présent il est temps de découvrir l’intérieur. Mais avant, il nous faut retirer toute l’ossature bois mise en place auparavant. Vous vous souvenez ?

le 10 septembre 2018

Retirer les premières planches était à ma portée. Après… c’est là que ça se complique… enfin pour moi ! La seule façon de tout retirer est de rentrer à l’intérieur.  C’est André qui s’y colle, toujours avec le même enthousiasme ! Ça m’arrange bien car l’idée de rentrer dans cette cavité m’effraie un peu… Nous sommes le 12 novembre 2018.

Pour mieux se rendre compte de cette prouesse voici une courte vidéo (attention, pensez à baisser le son) :

Bien joué André ! 

Dernière étape : reboucher les quelques joints qui nous ont échappés lors de la construction. Après plus d’une semaine de préparation psychologique intense, je parviens enfin à me faufiler dans cette magnifique chambre de cuisson… Nous sommes le 21 novembre 2018 et les températures ont commencé à chuter : il fait entre 4 et 7 degrés dans le four….

Jeudi 22 novembre, pendant que nous sommes au fournil chez Jacques, c’est Enzo qui se charge d’aller gratter les joints. Du coup, pas de photo d’Enzo à l’oeuvre, mais quelques clichés du résultat final :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je précise à nouveau les dimensions de la sole : 2,43 m sur 1,60 m.

Une réponse sur “La voûte, vue de l’intérieur.”

  1. Je ne me lasse pas d’ admirer cette voûte. L’ atmosphère qui s’ en dégage est captivante. Calme et volupté. Cette voûte est magnifique. Pleine d’ Amour. Bravo aux constructeurs. Ce projet est fou, ta force est immense. Chaque étape passée est source de joie….encore quelques semaines et ce four rayonnera de ses belles flammes. Une certitude…nous sommes sur la bonne voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *