La petite contrariété…

Avant-hier, vendredi,  j’étais dans une super dynamique, jusqu’au moment où…

Toute la semaine nous avions avancé à grand pas dans la construction du four. Il faut dire qu’il y avait du renfort : Ghislaine, Christophe, André et Enzo.  Je ne vous dis pas où les travaux en sont car il me manque encore 3 ou 4 articles pour décrire  les éléments manquants.

Vendredi matin nous avions fait encore du bon boulot et démarré une nouvelle étape.  Pressé de reprendre après le repas, je rencontre un problème de taille…. Regardez :

Vous voyez le problème ? Non ? Regardez de plus près :

La porte… elle est bloquée… elle ne s’ouvre plus… Du coup je suis comme un con… désolé je trouve pas de termes plus poétiques pour le coup… Car il n’y a pas autre accès. Depuis que j’y pense à cette éventuelle panne…

Deux possibilités se présentent à moi :

  • passer par le toit en démontant une tôle…
  • casser un mur qui ferait la communication de chez moi (mon habitation) au hangar.

Je vais opter pour la seconde solution, sachant que cette ouverture je veux la faire depuis le début de notre emménagement. Il me reste toute l’après-midi de ce dimanche pour opérer car dès lundi matin, demain donc, nous sommes 3 ou 4 prévus pour la suite du chantier. J’espère pouvoir pénétrer dans le hangar avant ce soir et débloquer cette porte électrique.  Si je ne parviens pas à réaliser cette voie de communication il me faudra retarder les travaux… A suivre…

 

Une réponse sur “La petite contrariété…”

  1. Mince Stéphane, j’espère que tu as pu trouver depuis une solution moins radicale car si tu crées une ouverture, ça va te prendre du temps pour faire le bâti et installer la nouvelle porte, et retarder un peu ton chantier !
    En cas de panne de courant, il n’y pas de plan B pour ouvrir ta porte coulissante comme pour les volets roulants ?
    Tu penses que c’est une panne électrique ?
    Si il y une marque sur ta porte, tu peux peut-être regarder si on te propose une solution sur internet, ce problème est peut-être déjà arrivé à d’autres?
    Enfin, je suppose que tu as déjà tout essayé !
    Courage, courage et bravo pour cette belle construction !
    Manu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *