5 mois plus tard…

Très chères lectrices, très chers lecteurs,

voici ENFIN le 3ème article !

Bon… nous voilà 5 mois plus tard, après mon dernier article. J’étais très occupé comme vous pouvez l’imaginer, enfin vous le savez pour la plupart d’entre vous qui m’achetez du pain. Plein de choses à vous raconter ! Mais par où commencer ? Je crois que je vais faire bref pour cet article de reprise. Juste vous dire ce que j’ai rencontré les 5 derniers mois qui m’ont laissé dans le silence. Ou simplement un petit aperçu du mois de septembre qui est à l’origine de ce long silence :

  • mon déménagement / emménagement,
  •  Plus de voiture pendant un mois… le moteur a lâché… J’ai trouvé un nouveau véhicule d’occasion qui je l’espère tiendra le temps des travaux,
  • de gros soucis en approvisionnement de farine,
  • beaucoup plus de boulot en boulange (avec un passage de 57 heures de travail en 4 jours…) et du coup…
  • une phase d’épuisement à la clé !

Cette phase d’épuisement m’a plongé dans une réflexion plus profonde pour trouver une nouvelle organisation me permettant d’avancer dans mon projet de construction de four. J’ai effectivement vérifié le dicton « on ne peut pas être au four ET au moulin. » Comme quoi  les dictons c’est pas si con… Depuis le mois d’octobre, j’ai donc mis en place une nouvelle organisation : je travaille jeudi-vendredi une semaine sur 2 pour me libérer suffisamment de temps pour avancer dans la construction de l’édifice. Et je garderai ce régime jusqu’à ce que le four soit construit ET opérationnel.  Avec un peu de réflexion, je me dis que ce serait incohérent de ma part voire incongru d’y laisser ma santé dans ce beau projet alors que ma démarche de faire du pain est née avant tout d’une démarche de santé.

Durant cette période difficile, je vous passe les moments de grands découragements et de démotivation totale… Mais le temps a passé et aujourd’hui me voici regonflé à bloc !

Allez, je vais sans plus attendre poursuivre l’article suivant que j’ai entamé dernièrement . Y a du pain sur la planche ! A très vite !…  :o)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *